Dépistage organisé des cancers colorectaux : le test immunologique à domicile

Le CCR touche chaque année environ 43 000 personnes en France et est responsable de près 18 000 décès par an. Le programme national de DEPISTAGE ORGANISE contribue pourtant à sa détection précoce, avec, dans ce cas, guérison 9 fois sur 10 (Source INCa)

Dépistage organisé des cancers colorectaux : le test immunologique à domicile

Le dépistage organisé des CCR

 
LE DEPISTAGE EN PRATIQUE
 
POPULATION CIBLEE PAR LE DEPISTAGE ORGANISE  Ce sont les sujets à risque moyen de développer un CCR :
- Hommes et femmes de 50 à 74 ans
- Sans symptômes
- Sans antécédent personnel ou familial
de cancer, d’adénome ou de maladie inflammatoire du colon
NE SONT PAS CONCERNEES PAR LE DEPISTAGE DU CCR: - Les personnes à risque élevé ou à risque potentiellement très élevé de présenter un CCR, qui doivent faire l'objet d'une prise en charge particulière : 
> Rubrique Risque aggravé de cancer colorectal
 
- Les personnes présentant déjà une symptomatologie évocatrice d'un cancer colorectal, chez qui des explorations doivent être conduites au plus tôt :
> Rubrique Prise en charge des cancers colorectaux
TEST DE DEPISTAGE Test immunologique de détection de sang occulte dans les selles
FREQUENCE DEPISTAGE Tous les 2 ans
INVITATION AU DEPISTAGE par la SGDO du département Si votre patient n'a pas reçu son invitation, il peut contacter la structure de gestion de son département.

Coordonnées des SGDO de Paca et Corse  

Si le niveau de risque de la personne la rend éligible au dépistage organisé, son médecin lui remettra un kit de dépistage.

Les SGDO relancent les personnes n'étant pas allées voir leur médecin à 3 mois et à 6 mois.Toute personne est en droit de refuser ce dépistage : elle doit le notifier à sa structure de gestion pour être définitivement inéligible. Son médecin doit également transmettre cette information. Le rôle des médecins traitants est déterminant pour informer et sensibiliser la population-cible sur l'intérêt majeur de ce dépistage.
RESULTATS DU TEST Le test immunologique possède une sensibilité accrue, permettant une meilleure détection des cancers et des adénomes.

En cas de résultat négatif (env. 95% des cas) : invitez le patient à le renouveler 2 ans plus tard et recommandez-lui de consulter si des signes d'alerte apparaissent dans l'intervalle.

En cas de résultat positif : rassurez votre patient (un test positif ne signifie pas forcément qu'il a un cancer) et adressez-le à un gastroentérologue pour réalisation d'une coloscopie. On estime que le test immunologique génèrera un nombre de coloscopies environ 2 fois plus important que l'ancien test. Toutefois, elles seront réalisées à meilleur escient, chez des personnes considérées comme plus susceptibles de présenter des lésions. Même en l'absence de cancer, elles peuvent permettre de retirer d'éventuels polypes.     
  Source : INCa

Pour plus d'informations

 
POUR VOUS INFORMER/VOUS FORMER > LIENS 
 
Actions en PACA : URPS - Médecins Libéraux Paca

Actions en Corse :  

ARS Corse - Centre Régional de Coordination du Dépistage des Cancers en Corse (Anciennement ARCODECA)
 
URPS Pharmaciens Corse - Centre Régional de Coordination du Dépistage des Cancers en Corse (Anciennement ARCODECA)
Formations des médecins généralistes au dépistage des cancers



> Mise à disposition du tests immunologiques en laboratoires d'analyses

Mise à disposition (A titre expérimental) de tests immunologiques en officine
Institut National du Cancer (INCa) Diaporama sur le dépistage et le passage au test immunologique

Pour plus d'informations :

Le dépistage du CCR en pratique

Risques et bénéfices du dépistage

L'essentiel sur le test immunologique

Conseils clés pour la commande des kits de dépistage du CCR et pour la bonne réalisation des tests par les patients
Haute Autorité de Santé (HAS) Le cancer colorectal est de bon pronostic lorsqu’il est diagnostiqué à un stade précoce. Explications des Drs André Morin et Olivier Scemama* (HAS)
Association Francophone des Soins de Support (AFSOS) >  Activité Physique et Nutrition dans la prise en charge du cancer Colorectal  (Fiche référentiel)
Annuaires utiles Coordonnées des SGDO de Paca et en Corse 

Annuaire Paca et Corse des Etablissements Autorisés au traitement du cancer

Portail du ROR Paca : répertoire opérationnel des ressources (accès sécurisé)

Annuaire national des Médecins (CNOM)
 

 


 


 
     

    Dernière mise à jour le 11 juin 2018