Cancer et VIH - Sida

 

Les données épidémiologiques françaises et internationales confirment l’augmentation de l’incidence de cancer chez les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) constatée depuis la fin des années 1990.

Cette incidence varie cependant selon le type de cancer, les cancers les plus fréquemment observés étant les Lymphomes non hodgkinien et hodgkinien, le cancer du canal anal, du poumon, et du foie, avec une recrudescence ces dernières  années de cas de maladie de Kaposi.

Plusieurs études confirment cependant que le vieillissement de la population VIH s’accompagne d’une modification de la répartition des différents types de cancers avec une prévalence plus faible des cancers en lien avec un virus (ou Helicobacter pylori) chez les PVVIH âgés de 50 ans et plus. L’augmentation du risque de cancer dans cette population fait intervenir la réplication du VIH, l’immunodépression (nombre et nadir de CD4), l’exposition à des virus oncogènes (HPV, VHB, VHC, EBV, HHV8) et la forte consommation de toxiques (alcool, tabac voire cannabis).
 

Dernière mise à jour le 03 octobre 2018