Pertubateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens (PE) regroupent une vaste famille de composés d'origine naturelle ou artificielle étrangères à l'organisme, capables d'interagir avec le système hormonal.

Pertubateurs endocriniens

Pertubateurs endocriniens

Présents dans l'eau, l'alimentation, l'air et dans certains produits industriels (médicaments, cosmétiques...),  les perturbateurs endocriniens peuvent affecter différentes fonctions de l’organisme : métabolisme, fonctions reproductrices, système nerveux...

Le rôle de plusieurs PE est suspecté dans l’apparition de cancers hormonaux-dépendants (sein, utérus, prostate, testicules), mais les données actuellement disponibles ne permettent pas de confirmer ce lien.

Perturbateurs endocriniens identifiés comme potentiellement cancérogènes (Source INCa)
  • le bisphénol A, associé aux cancers du sein, des ovaires et de la prostate ;
  • les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), associés au cancer du sein ;
  • le diéthyltilbestrol (DES), associé au cancer de l'utérus et du sein ;
  • les dioxines, en cause dans les cancers du sein, les lymphomes malins non-hodgkiniens, et les myélomes multiples chez l'homme uniquement ;
  • les phtalates, associés au développement de l'endométriose chez les femmes et au cancer du sein, des tumeurs hépatocellulaire dans les modèles animaux et des tumeurs du testicule après exposition en continu ;
  • les retardateurs de flamme bromés (RFB), qui altèrent le système immunitaire, la thyroïde et le métabolisme, sont associés à une puberté tardive et à une ménopause précoce, deux facteurs de risque importants dans la survenue du cancer du sein ; 
  • les pesticides organochlorés, dont le chlordécone 

Pour aller plus loin sur le sujet

SOURCES

LIENS > INFORMATIONS

INCa

Consulter le dossier INCa

Ministère de la Santé

Perturbateurs endocriniens

Anses

Dossier les perturbateurs endocriniens
 

PRNPE

Programme national de recherche

Portail ProInfosCancer

> Expositions professionnelles (Agents cancérigènes en milieu professionnel)

Site OncoPaca-Corse

> Environnement - perturbateurs endocriniens 

> Cancers d'origine professionnelle, dispositifs de prévention  

URPS ML PACA

> Pertubateurs endocriniens : comment protéger mes patients


Depuis 2005, un Programme national de recherche sur les perturbateurs endocriniens (PNRPE) a  été lancé avec pour objectif de soutenir des recherches fondamentales et appliquées, en appui à l'action publique sur les questions ayant trait à la perturbation endocrinienne.

De nombreuses études ont été menées, des chortes constituées pour étudier l'impact de ces perturbateurs endocriniens et une stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE) a été lancée en 2014.

Une 2ème SNPE 2019-2022 sera lancée début février soumise à consultation publique, qui visera notamment à renforcer la protection des populations. (Cf Site Ministère des Solidarités et de la Santé)

L'Agence de sécurité sanitaire (Anses) devrait publier d'ici 2021, une liste de perturbateurs endocriniens, classés en trois catégories, "suspecté", "présumé" et "avéré".

Sources :Institut National du Cancer (INCa) - Agence Nationale de Sécurité de l'Alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), INSERM,  Plateforme Cancer Environnement, Système d'Information Santé Travail Environnement Provence-Alpes-Côte d'Azur (SISTE PACA)

 

Dernière mise à jour le 19 janvier 2019